Gérard au BURKINA 2016

 

 

 

N'hésitez pas à descendre, car je rajoute des photos nouvelles

sur les jours précédents !

 

 

 

 

Fin du récit du deuxième séjour de Gérard au BURKINA-FASO.

 

Mardi 29 Novembre 2016

 

Arrivée à 8h15 à ROISSY 2E après

une escale de deux heures à ABIDJAN.

Pierre est venu me chercher à l'aéroport avec une surprise :

Nous sommes tombés en panne d'essence sur l'autoroute A3 :

Pierre a du me laisser dans sa BMWW pour aller chercher un Jerykan !

J'allais oublié le choc thermique :

41° à OUAGA moins 2° à Roissy ! ! !

avec quasiment 24 heures de transport de BOBO à PARIS !

Tout s'est bien passé, il reste à quelques destinataires le temps avant NOËL

de venir chercher leur matériel chez les Pères de Don Bosco de BOBO.

Sinon, à la fin du mois il deviendra la propriété des Pères !

 

 

 Le constraste est saisissant :

une cariole et le téléphone portable !

Contradiction incroyable Africaine ! ! !

 

Lundi 28 Novembre 2016

 

Mon séjour se termine quasiment ce lundi matin :

dans vingt quatre heures je serais arrivé en FRANCE !

Lundi matin 28 Novembre = bus TCV 500kms pour aller à OUAGA.

Le soir Air France pour arriver vers 8 heures du matin à ROISSY.

Ensuite quelques jours en famille à PARIS avant de revenir à NICE.

Le vol pour OUAGADOUGOU est à 21h40 (il faut être à l’enregistrement 4 heures avant si l’on veut être sur d’avoir une place)

Comme chaque année, une de mes valises reste sur place, mais je dois vérifier que celles du retour ne dépasse pas 23 Kgs (les noix de cajoux….. les cadeaux de départs, les tee-shirts de don Bosco……, la plus petite  valise à l’intérieur de la grande 6Kgs quand même)

 

Dimanche 27 Novembre 2016

La nuit chaude est courte : il me faut préparer mes bagages et organiser le départ : le bus TCV pour rejoindre BOBO (départ prévu vers 10 heures avec six heures de trajet).

Dimanche dernier déjeuner à Don Bosco et diner le soir chez les « mousquetaires «  du piaf qui sont  heureux de partager un dernier repas ensemble pour 2016 ! qui sait l’année prochaine ???

Un séjour à BOBO sans container : quel changement ! ! !

 

 Les enfants du Dispensaire enlève leurs chaussures avant de rentrer

regarder la télévision dans la bibliothèque !

 

Samedi 26 Novembre 2016

Petit tour en mobylette ce matin pour aller au Dispensaire  donner un tout petit coup de main pour le repas de mariage ce midi de Martin.

La mairie n’est pas loin et il faut attendre une bonne heure avant de passer devant l’adjoint du Maire (ce sera un mariage monogame !).

Cet après-midi est prévu un  mariage collectif de 48 couples :

ca va beaucoup plus vite par groupe ! !

Beau repas de mariage sous l’apatam du Dispensaire avec une sono un peu trop puissante à mon goût, Prosper comme D.J  et surtout plein de très belles danses ! !

Un bout de sieste et les festivités se sont terminés vers 17h.

De retour dans ma chambre-bureau, je termine l’inventaire de ceux qui sont déjà venus chercher leur matériel et les retardataires : Tous les cartons qui n’auront pas été payés et récupérés d’ici NOËL deviendront la propriété de Don Bosco de BOBO.

Il est important, même si c’est notre dernier container que les frais de douane et de transit avancés par Don Bosco de BOBO leur soient remboursés ! (sans compter les intérêts, les soucis bien nombreux cette année, voir plus bas et l’immobilisation d’une salle de cours !)

La salle des enseignants qui nous avez été gracieusement ouverte pour le container 2016 est au ¾ vide !

Toujours pas de pluie !

Ce n’est pas la chaleur du midi, c’est plus ch       aud que l’été à NICE, mais  surtout l’humidité approche les 80%.( par conséquence plutôt un ciel laiteux qu’un bleu azur)

Ce samedi matin, lever tôt : je suis invité à un mariage d’un des jeunes du centre : Martin.

.

 Photo aprés la mairie avnt le déjeuner

 

Vendredi 25 Novembre 2016

 

belles couleurs du batiment principal du Dispensaire.

 

Toujours pas de pluie !

La répartition du container est terminée.

Maintenant les destinataires peuvent et doivent venir chercher leur matériel, sans oublier de régler les frais de transit locaux (avancés par Don Bosco BOBO !)

Je suis dans les temps, et le retour approche aussi bien vite.

Martin qui doit se marier demain samedi à  BOBO, vient d’être convoqué

à la mairie pour savoir s’il n’avait pas changé d’avis !

Vers 18h (il fait déjà nuit, mais encore 35°)

Pas d’été ou d’hiver, mais plutôt une saison sèche et une saison des pluies !

La tombée de la nuit est quasiment fixe toute l’année, à cause de la proximité avec l’équateur.

Une heure de décalage horaire avec la France.

REJECOF BOBO( une association locale)

vient s’enquérir de ses ordinateurs, alors qu’ils ne sont même pas venus en septembre-Octobre !

Ils sont repartis avec 3 ordinateurs et une imprimante laser, bien sur après avoir réglé les frais de transit locaux.

 

Jeudi 24 Novembre 2016

Une petite  idée de la circulation en ville :

surchargé le taxi  ? ? ?

 

Je ne sais plus trop où j’en suis, la chaleur commence à me perturber sérieusement, pas un brin d’air et pas de pluie pour rafraichir  l’atmosphère !

Pour le moment, pas trop le temps de prendre des photos dans la journée, et je garde toujours une petite place pour la sieste sous un ventilateur au plafond.

La connexion  internet est toujours aussi lente et je ne peux mettre  le site à jour avant minuit, à cause du débit qui me rappelle l’époque du minitel !

 

Mercredi 23 Novembre 2016

 Un agent de la circulation civile, bien pratique lorsque les feux tricolores ne fonctionnent plus !

Rien de bien spécial en ce jour du défunt piaf, mais l’association garde les parrainages d’enfants du  Dispensaire Trottoir avec plus de 1.000 enfants pris en charge !

Le piaf06 aura versé 3.200 € de parrainages au dispensaire ! ! !

Déjeuner à la française avec confit de cuisses de canard !

 

Mardi 22 Novembre  2016

 Je ne suis pas certain du contrôle technique :

c'est vrai que l'on peut le passer sans son véhicule ! ! !

Bonne nuit : ici il est minuit passé :

c'est le moment de la mise à jour du site si la connection est correcte !

Rien de bien spécial, le néon de ma chambre me  parait de plus en plus faible et je ne peux guère travailler  dans la journée !

Les feuilles des  arbres sont recouvertes d‘une poussière fine. Il n’est pas tombé un goutte d’eau depuis huit jours, ici la saison des pluies aurait du commencer et le réchauffement de la planète se fait aussi sentir dans cette région équatoriale de l’Afrique.

 

 

Lundi 21 Novembre 2016

 

Nuit correcte, et je me suis levé à l’aurore avec le Muezzin vers 5 heures du matin. Ensuite travaux pratiques sur Excel pour finaliser un bulletin de notes scolaires !

Vers neuf heures, Yakou & Martin sont venus donner un coup de main pour finir d’ouvrir les derniers cartons et préparer les vêtements pour le Dispensaire.

Sally nous a préparé de belles crêpes bien farcies à déjeuner puis sieste bien utile et agréable !

Retour à D.B .B pour les connaisseurs pour continuer à préparer la répartition des 323 cartons du container 2016.

Fulbert, le transitaire est venu faire un tour dans notre caverne locale !

La répartition avance bien et nous serons dans les délais pour avoir tout finis répartir d’ici samedi soir.

Deux cavaliers, puis quatre devant Don Bosco nous font une démonstration

de course et d'équilbre !

 

Dimanche 20 Novembre 2016.

Nuit fraiche et bienvenue !

Départ 7h 20 pour la Paroisse Dominique SAVIO.

Belle messe avec plus de 500 personnes (durée 2 heures)

Dans la matinée, Prosper et Martin du Dispensaire sont venus

me donner un coup de mains pour les 323 cartons à ouvrir

avant de pouvoir les répartir entre les 17 différents partenaires,

mes deux mousquetaires sont revenus l’après-midi

et en fin de soirée, Mathias vient nous rejoindre.

Pour le moment, nous avons à peine ouvert la moitié des cartons d’ordinateurs afin d’enlever les vêtements destinés au Dispensaire Trottoir !

 

Une vue de la salle du container 2016 à Don Bosco BOBO.

Au fond Martin du Dispensaire !

Presque la moitié des cartons informatiques sont ouverts pour enlever les vétements.

 

Samedi  19 Novembre 2016.

Arrivée prévue à 4h30. Arrivée réelle à 4h45 ! !

Nuit chahutée où je dors en pièces détachées !

Le Père Emmanuel vient me prendre vers 5 heures.

Yakou doit attendre 6 heures pour récupérer

sa mobylette au parking fermé !

Début de matinée à ranger mes 2 valises, plus celle que j’avais laissé il y a un mois !

Un tour dans la salle du container pour commencer le rangement jusqu’à midi, puis Déjeuner au Dispensaire.

(C’est fermé pour le week-end)
Après-midi, bout de sieste et ouverture et commencement de la

répartition des 323 cartons du dernier container du piaf06 !

 

Un groupe de manifestants pacifiques pour célébrer ???

Je crois que c'est le début de la saison des pluies ???

qui passe devant Don Bosco

qui passe devant notre maquis durant la pose syndicale!

 

Vendredi 18 Novembre 2016.

Arrivée à PARIS mardi après-midi.

C’est mon beau frère qui vient me chercher à la gare et qui gentiment m’emmène à l’aéroport ce vendredi.

Le vol pour ROISSY OUAGADOUGOU est à 15h45.

Sans escale, mais au départ une heure de retard !

Arrivée prévue à 18h55. Arrivée réelle à 21h45 ! !

Pas de problème pour les deux valises de 23 Kgs.

Christiane du piaf06 et Yakou du Dispensaire sont à l’accueil.

Direction compagnie de bus TCV : le bus part pile à 22h30.

Siège numéroté ainsi que les valises !

petit problème : température extérieure + de 35°

La climatisation du Bus est bloquée sur 11° : ca caye sec ! !

 

 

 

 

 

Une bonne partie du piaf06 s'est retrouvée ce vendredi 11 Novembre

autour d'un repas à La Rascasse : un Aïoli préparé par Emmanuel.

Et toujours le plaisir de retrouver notre ancienne équipe de bénévoles

encore mieux pour partager un bon repas entre amis ! ! !

 

Deuxième QUINZAINE de  NOVEMBRE !

 

 

 

                   

 

 

 

Le Président sera de retour au BURKIA-FASO à BOBODIOULASSO

du 18 au 28 Novembre 2016 !

Pour nos amis de Bobo qui voudraient réceptionner leurs ordinateurs

ce serait bien de passer le dimanche aprés-midi à Don Bosco secteur 24

et ensuite de venir récupérer le matériel jeudi ou vendredi ou samedi :

le temps de tout déballer et de répartir les 323 cartons

entre les 17 différents partenaires !

Le midi je serais toujours au Dispensaire pour le déjeuner !

Le matin, l'aprés-midi et soirée à Don Bosco !

téléphone local : 61 60 89 09

 

 

Et bientot le récit de mon deuxième séjour 2016 0 BOBODIOULASSO !

d'ici moins de 15 jours, vous aurez de mes nouvelles ! !

 

 

Dimanche 23 Octobre 2016.

 

Salle de cours et de stockage du container 2016

à Don Bosco à BOBODIOULASSO au BURKINA-FASO

 

 

Salle de cours et de stockage du container 2016 !

Je vais retrouver les 323 cartons

 le 19 ou 20 Novembre

 

 

Dimanche 16 Octobre 2016.

 

 De nouvelles images de l'arrivée du fameux container 2016 :

 

La chaine des élèves dans la montée d'escalier !

 

 

Prises par AYMERIC et le Père Emmanuel contrôle  (dossier rouge)!

 

 Il a bien fallu monter les 323 cartons S.V.P.

 

 

Jeudi 13 Octobre 2016.

 

 

Le container 2016 est enfin

arrivé  à Don Bosco

de BOBO ! ! !

 

 

 Et bien sur des images de son déchargement à DON BOSCO à BOBO :

Ca c'est sur, c'est effectivement le container tagué !

 

et l'ouverture  délicate du container bien rempli !

 

 

Le Père Emmanuel THERA ouvre le container tagué !

 

 le container en cours de déchargement !

On arrive enfin aux cartons d'ordinateurs ! ! ! !

 

Le container vide tagué  à la fin du déchargement ! !

Encore BRAVO et Merci à tous les bénévoles du piaf06

qui ont permis par leur générosité et leur travail efficace

de préparer et expédier cette année 2016

plus de 150 ordinateurs

prés de 2.200 livres

etc.....

 

 

 

 

Fin du Récit du séjour du Président au BURKINA.

 

Mardi 11 Octobre 2016.

Bien arrivé à NICE !

Au total, je voyage a duré plus de 32 heures :

6 heures de Bus BOBO:OUAGA

 Visite de Don Bosco de OUAGA : 6 heures

Enregistrement  des bagages 3 heures avant

12 heures de vol avec le décallage et l'escale à ABIDJAN!

Roissy vers Orly, puis avion quasiment vide pour NICE !

Bien arrivé à NICE !

Il me faut reprendre mes bonnes vieilles habitudes de célibataire !

Et je n'ai encore rien reçu quand au déchargement du container 2016 à Don Bosco BOBO !

De toutes façons, j'attendrais la confirmation en photo du déchargement

avant d'effectuer ma nouvelle réservation Air France Paris OUAGA,

et cette fois alors je monterai à PARIS en TGV!

Merci aux plus de 400 visiteurs sur ce site durant mon séjour au BURKINA !

 

la suite dans 6 semaines environ, et cette fois des photos du déchargement du container !

 

 

 

Lundi 10 Octobre 2016.

 

Lever à six heures pour prendre le bus pour OUAGODOUGOU.

Le vol pour PARIS ROISSY est à 21h30. Arrivée à 8h55:

Mon beau-frère m'a assuré le transfert ROISSY/ORLY

Le passage à l'arrivée à PARIS a duré plus d'une heure trente !

 

Correspondance à ORLY pour le vol de 12h15 et arrivée à NICE pour 13h40.

Pierre CHOLLEY est venue me chercher à l'aéroport  de NICE!

 

Ne vous arrétez pas à la page du jour, j'ai parfois rajouté des photos plus bas !

 

Dimanche 9 Octobre 2016.

Lever à 6h30

Yakou vient me récupérer vers 10h30 pour aller en mobylette à l'office National des Forets ( avec Prosper qui me ramenera le soir, malgré sa polio !)

Journée de ballade et d'au revoir aux amis du BURKINA et  surtout ceux  de BOBO!

 

 

 

 

Samedi 8 Octobre 2016.

Rien de nouveau sous le soleil d BOBO !

Je commence à ranger mes affaires et trier ce que je dois retrouver

à mon retour en Novembre !

 

copie de courriel reçu cette nuit :

 

De : Ouattara Lancina
Envoyé : mardi 4 octobre 2016 17:42
À : piaf06@wanadoo.fr; sanibe.2016@gmail.com
Cc : Simpore Ousmane; Diarra Nadège; SOW Roland; BAZIE Rodrigue; Traore1 Drissa; SIMPORE Honore
Objet : RE: AVIS DE CHARGEMENT - 01x20' MSKU2810217- SALESIENS DE DON BOSCO

 

Bjr  A Tous,

 

Suite a nos différents échanges et relances  , merci de trouver ci-dessous la repose de BOLLORE TRANSPORT LOGISTIC ABIDJAN , au sujet du retard  de la réexpédition de votre conteneur :

 

Toutes nos excuses pour ce retard indépendant de notre volonté.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Bonsoir Lancina,

Le transporteur Sitarail a vécu 2 incidents majeurs ces derniers mois (déraillement à Banfora le 23/08/16 et effondrement du pont le 06/09/16). Ces perturbations ont donc bouleversé considérablement l’organisation de ce dernier, qui doit maintenant faire face à un stock important de TCs à évacuer.  

 

Cordialement,

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Marie-Clotilde Niamké

Manager des Opérations Clients - Hinterland / Client Operation Manager - Hinterland

Bollore Transport & Logistics             

Avenue Christiani - 01 BP 1727 Abidjan / Côte d'Ivoire

Tél. (+225) 21 22 04 81 ( P 4481 ) / Mobile (+225) 47 93 16 62

Marie-Clotilde.Niamke@bollore.com – bollore-transport-logistics.com

 

une fleur en attendant ? quoi ? ?

Photo prise à l'entrée du Dispensaire Trottoir à BOBO en Octobre  2016 !

 

 

Vendredi 7 Octobre 2016.

Donc aucune nouvelle intéressante à propos du container 2016, sinon que le responsable de la douane dit qu’il est bien arrivé à BOBO ?

Que dire, à l’avant veille de mon retour, un week-end ?

Il y a moins d’une chance sur cent millions que ce fameux dernier container du piaf06 soit déchargé demain samedi, mais je garde encore un ultime espoir !

Il paraitrait que le container fut bloqué à ABIDJAN parce que la valeur déclarée était seulement de 5.000€ ! (le container était simplement en transit et un container associatif humanitaire n’a guère de valeur autre que les frais d’assurance).

Pierre HERAS rentre demain, samedi matin sur OUAGA et je le rejoindrai lundi pour aller voir Don Bosco à la capitale et ensuite nous rejoindre pour embarquer le soir  sur Air France avec escale à ????? !

Les difficultés de liaison internationale  ne m’ont pas permis de joindre Elisabeth à Paris, pour savoir si elle peut assurer mon transfert mardi matin de Roissy à Orly !

Il fait toujours aussi chaud avec un ciel laiteux (vive le bleu de la côte d’Azur) et le retour en vélo est de plus en plus transpirant et nécessite une sérieuse douche de décrassage à l’arrivée chaque soir !

Donc, les amis du piaf qui suivait mas pérégrinations, ne vous étonnez pas si vous êtes sans nouvelle les jours suivant : je ne peux assurer la mise à jour du site lorsque je serais en déplacement et de plus uniquement la nuit !

Promis : un premier petit bilan à mon arrivée en France mardi dans la soirée !

De toutes façons, je ne reviendrais au BURKINA que lorsque je serais sur avec photos à l’appui de l’arrivée et du déchargement du container 2016 à Don Bosco de BOBO !

Ce qui devrait repousser mon retour vers la dernière quinzaine de novembre (séjour d’environ une dizaine de jours : le temps d’assurer la répartition des 323 cartons divers, dont 150 ordinateurs répartis sur 16 différents établissements scolaires de la région)

Faute de pouvoir vous montrer l'arrivée du container à BOBO !

Je remplace par une photo de préparation du container 2016 à NICE !

 

Vendredi 7 Octobre 2016 = suite.

 

Copie du courriel reçu cette nuit ( ici il est 1h 30 ) de notre transport : CGM :

 M.PIAF,

Nous savons à présent que le conteneur a bloqué plusieurs semaines à ABIDJAN, la douane a semble til réclamé des documents plus détaillés ce qu’elle n’avait à priori jamais fait, nous ne connaissons pas les détails, c’est un transit mais la douane ivoirienne doit quand meme contrôler la sortie du port d’ABIDJAN.

La maersk m’a répondu que le conteneur était « out of gate » le 26/09, c'est-à-dire enregistré en bon de sortie du port d’ABIDJAN le 26/09, à partir de là, il faut uin délai moyen de 10 jours pour faire arriver le conteneur au destinataire, c’est un délai moyen bien sur.

Donc si l’on considère la date du 26/09, la réexpédition se fait dans les temps, c’est la maersk à ABIDJAN et la douane qui ont posé problème, le conteneur a été trop long à ABIDJAN sans que l’on soit averti du moindre problème avant ces dernières semaines lorsqu’on nous a réclamé l’inventaire valorisé d’un manière différente. La maersk nous disait comme je vous l’ai dit au téléphone, que le montant lui semblait sous évalué.

Je suis désolée pour tous ces problèmes, mais c’est indépendant de notre bureau SGC et Maersk en France, cela concerne la douane africaine et les agents en Afrique.

Si j’ai des nouvelles demain je ne manquerai pas de vous tenir informé je sais que vous êtes dans une situation difficile, et que vous devez repartir.

 

 

Cordialement,

Hélène CAMUS

Commerciale Afrique

SGC MARITIME  ++++++++++++++++++++++++

 

 

Jeudi 6 Octobre 2016.

Ma journée a commencée par un mot du matin devant environ 200 élèves à don Bosco. Ensuite je suis allé dans une classe où les élèves n’ont guère osé discuter et partager !

Travail dans la salle d’informatique où j’ai pu rétablir deux postes et changer les piles de la carte mère pour trois autres unités centrales.

Vers 10h30, le Père Emmanuel m’a emmené en voiture au Dispensaire que je lui ai fait visité en attendant Saly, la Directrice.

Bien sur, aucune nouvelle du container 2016, malgré tout il reste la possibilité qu’il arrive demain vendredi 7 Octobre ! (je n’y crois plus du tout, d’autant que les formalités de douane ne sont pas apparemment toutes résolues !)

Déjeuner avec saucisson et au dessert un « munster » bien fait avec cumin ! Yakou ma ramené du Chrysantelium du champ  de BANA pour m’occuper d’éventuels calculs rénaux !

Retour en vélo au DT et bonne nuit les amis !

 

Un petit photo montage pour vous montrer l'emblème d'un taxi à BOBO !

 

Mercredi 5 Octobre 2016.

Hier soir, une bonne douche chaude, m’a permis de me décrasser de la poussière de mes parcours en vélo et de bien dormir.

Malgré toutes paroles  données et les promesses faites, j’attends encore l’arrivée du container d’ici à vendredi ou même samedi, ensuite ce sera le week-end et alors  il n’y  aura plus rien à espérer !

Courriel du responsable OUATARRA de la douane pour dire que le container à cause d’un accident ferroviaire grave en Cote d’Ivoire est en retard et peut-être même bloqué à ABIDJAN.

Ce soir, Le Père Emmanuel me fait part d’un message du transporteur que le container pourrait arriver à BOBO ce vendredi.(la douane autoriserait-elle à un déplacement direct de la gare, du port sec directement à Don Bosco ?)

Dans le meilleur des cas le container pourrait être débarqué ici vendredi ou samedi, il me resterait le dimanche pour effectuer un ultra-rapide ventilation des 323 cartons.

Quasiment impossible : il me reste donc à prévoir un retour ici au BURKINA en Novembre, de toutes façons, j’attendrais d’avoir une photo du déchargement pour effectuer une réservation sur Air France.

Je veux être sur que les 323 cartons dont 150 ordinateurs bien préparés par les bénévoles du piaf06 ont étés remisés à Don Bosco de BOBO, dans la salle sécurisé du premier étage.

Journée ordinaire d’impatience et vers midi, je suis allé au Dispensaire en bicyclette. L’après-midi, après une courte sieste, ballade en centre ville pour faire imprimer en poster la photo du groupe du Dispensaire.

Un peu fatigué, je fais le trajet  de retour à D.B.B avec David, un jeune du D.T qui m’emmène en mobylette.

Rude journée du piaf06 et de ce fait je n’ai pas téléphoné à midi à mes papys bénévoles dont je remercie encore la générosité et leur disponibilité, agréablement  renouvelée tous les mercredis, sans oublier les vides greniers et les jours supplémentaires de préparation et d’organisation du container 2016 (sans eux, je n’aurais jamais  pu envisager d’envoyer les multiples containers annuels !).

Merci aux amis de France que je vais bientôt retrouver et qui ont soutenus notre action en faveur des jeunes et merci aux parrains qui ont permis de verser cette année 2016 la somme de  2.500€ de parrainages pour les enfants du dispensaire trottoir de BOBO.

Demain, je n’attends pas, je n’attends plus de nouvelles fraiches du container 2016 et vers dix heures, le Père Emmanuel doit m’accompagner en voiture pour connaitre le D.T.

Mercredi 5 Octobre 2016.

Hier soir, une bonne douche chaude, m’a permis de me décrasser de la poussière de mes parcours en vélo et de bien dormir.

Malgré toutes paroles données et les promesses faites, j’attends encore l’arrivée du container d’ici à vendredi, ensuite ce sera le week-end et alors  il n’y  aura plus rien à espérer !

Hier midi, repas général de tout le peronnel du Dispensaire, plus 25 personnes et encore il y avait des absents : c'est une vrai ruche !

Une partie du personnel du dispensaire, agrémentée de Pierre & Gérard.

 

Mardi 4 Octobre 2016.

Jour du container ?????

La parole du transitaire est en jeu pour la quatrième fois !

Et pour la quatrième fois, toujours pas de container !

je garde le moral ! il reste encore 3 jours d'espérance !

Je risque bien d'être obligé de revenir en Novembre ?

La répartition des 323 cartons est une longue et délicate affaire !

Au total, ce sont 17 différents partenaires qui attendent leurs ordinateurs pour la rentré du 2 Octobre (avant-hier)

Il faut extraire les vêtements de tous les cartons d'ordinateurs pour les réserver pour le Dispensaire.

Ce soir mon néon a rendu l'ame : il s'est mis en warning perpétuel ! ! !

Lundi soir vers vingt et une heure locale, soit vingt trois heures en France, coupure de courant, heureusement mon ordinateur portable a plusieurs heures d’autonomie.

Du coup, je fais un peu le tri des centaines de photos prises depuis le début de mon séjour. Nous sommes presque à l’équateur et du coup, il n’y pas de changement horaire entre les saisons, quasiment toute l’année, la nuit tombe rapidement vers seize heure trente.

Le matin, vers quatre heure trente le muezzin me réveille régulièrement.

Je ne peux donc mettre le site à jour cette nuit.

Mon téléphone est à 18% de charge et je dois utiliser la batterie de secours pour être sur de pouvoir être joint demain afin d’avoir des nouvelles du container 2016.

A propos des voitures, beaucoup d’occasion européennes, mais aucune Volkswagen mais il reste aussi quelques vieux camion « Berliet ».

Pour mon départ lundi prochain, je pense prendre le bus vers dix heures pour arriver à OUAGADOUGOU autour de seize heure.

 

Les travailleurs du piaf, dont le Président en action sur le terrain au BURKINA, à BOB0 !

 

Lundi 3 Octobre 2016.

 

Lever vers huit heures après une nuit comme dans un train : le ventilateur du plafond est un peu bruyant ! Visite des classes (premier jour d’ouverture = un mois de décalage avec la France) et je découvre le cadeau de rentrée : un sac en papier Kraft offert par la chambre des métiers des Alpes Maritimes mis dans le container 2015. Rien de spécial, on attend et espère toujours le container pour demain mardi, à quelle heure ?

Un jeune poubellier content d'avoir mangé devant le Dispensaire (en doudoune!)

 

Dimanche 2 Octobre 2016.

 

 

Ce jour est prévu le concert d'Alpha BLONDY vers quatorze heure au stade municipal que j'ai visité hier, il date de 1998 et permet 25.000 places assises sur béton. A onze heure,   hier samedi encore aucune installation sur la belle pelouse bien verte!

Espéront qu'il n' y aura pas d'orage aussi violent que hier soir. On ne peut prédire le temps, mais l'orage parfois rapide, toujours violent s'annonce par un vent de tempête cinq minutes avant de gronder et d'inonder.

Dans presque tous les cas la ville devient déserte, il ne reste plus que quelques belles voitures à pouvoir circuler surtout si en plus il y a coupure de courant, donc plus aucune signlisation!

Drôle de dimanche : je pars en vélo un peut tôt pour éviter la chaleur et pour effectuer l’excursion à un village KOUMI traditionnel (une petite demie heure en mobylette).

Control de police où il s’avère que nos deux chauffeurs de mobylette n’ont aucun papier !

Le policier envisage une amende, voir confiscation des engins, voir aller au poste principal pour un contrôle d’identité. Finalement, en lui expliquant ce que nous sommes venus faire au BURKINA et avec une carte du piaf06, il nous dit merci et nous laisse partir.

Arrivée au fameux village, le guide nous demande 1.000 francs CFA (1,5€) par personne, puis 500 CFA pour la visite, puis 500 CFA pour les photos.

Déjeuner agréable de retour au Dispensaire, puis sieste en attendant pour seize heure les Pères de Don Bosco pour aller voir Alpha BLONDY au stade. Désormais je dirais plutôt Alpha « BANDIT » : le fameux Alpha-Béta n’est arrivé qu’à 21h30 !(plus de cinq heures d’attente assis sur du béton, il parait que nous avons eu de la chance, parfois il arrive encore plus tard, quand même il ne vient pas du tout ! du coup j’ai effacé de mon MP3 toutes ses chansons).

Vers la fin du concert, il a demandé aux spectateurs de venir sur la pelouse, et j’ai pu voir des centaines de spectateurs sauter des tribunes (au moins 3 mètres) avec prés d’une dizaine d’accidents évacués par les ambulances). Vers minuit, je suis rentré seul au Dispensaire (500 mètres) pour dormir sur place.

 

 

 

Samedi 1er Octobre 2016.

A ce jour, à cette heure : rien de nouveau ! ! ! !

J'irais en vélo au Dispensaire , ( il me semble qu’il y a un tiers de descente, un tiers de montée, un tiers de plat et un tiers de tout terrain = c’est comme les terrines que j’achète à COSTAROS en Haute-Loire : il y a quatre tiers !)

Dans l’ensemble du parcours, le départ de Don Bosco est plus facile avec plus de pente.

Le déjeuner ultra light, je commence à avoir une « tourista » et je me méfie aussi d’une épidémie de conjonctivite.

Et encore bon week-end aux" piaffeurs" qui ont bossé pendant des années tous les mercredis et merci à tous les gens solidaires de l'association piaf06

Où est passé le chauffeur de ce triporteur ?

 

Vendredi 30 septembre 2016.

Jour important, j'espère encore avoir une bonne nouvelle ce jour, ensuite il faudra patienter jusqu'à lundi, puisque durant le week-end, il n'arrivera rien de nouveau !

Ce vendredi matin, je suis allé à pieds de Don Bosco au dispensaire : un peu plus de sept kilomètres sur une route qui n’a pas de trottoir. L’après-midi retour en vélo (un personnel que j’avais mis dans le container 2015), trajet trois fois plus court et beaucoup plus agréable malgré les petites côtes, suivi de belles descentes.

Durant la sieste, nouvel appel du transitaire (Fulbert) qui m’annonce le déchargement du container pour le mardi 4 Octobre. Et ce matin le même Fulbert me souhaitait déjà un bon retour !

J’ai maintenant pris la décision de ne pas repousser la date de mon retour et si le  container n’était pas déchargé avant, je reviendrais probablement une semaine courant novembre

Ce vendredi soir un violent orage, mais cette fois ci sans coupure de courant a vraiment rafraichi l’atmosphère et supprimer temorairementles moustiques !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lot de consolation : le container au départ de NICE le mercredi 13 Juillet 2016.

On ne peut pas se tromper : il est tagué du piaf en rouge !

 

Jeudi 29 septembre 2016.

Jour de vérité pour le container : il est 5h30 et j’espère bien ce soir fournir aux amis Français de bonnes nouvelles avec photo à l’appui !

Le Père Emmanuel THERA me demande si je suis intéressé pour aller dimanche en fin d’après-midi assister au concert d’Alpha BLONDY : oui, bien sur, je connais et apprécie ce chanteur Ivoirien et suis aussi très curieux de voir l’ambiance dans le stade de 20.000 places (juste à coté du Dispensaire).

Le prix des  places commencent à 1.000 CFA, 5.000 et 10.000(= 1,5€, 7,5€ et 15€).

J’essaye de joindre Pierre au téléphone pour savoir s’il est intéressé ?

9 heure 30 : rien de nouveau !

Pas de nouvelle = bonne nouvelle et bien le dicton est faux : 10h30 ce matin, coups de téléphone à la douane, au transitaire de BOBO, ainsi en France qu’à la responsable de la CGM !

Tous les trois nous ont promis de rappeler dans l’après-midi : aucun n’a rappelé ! !

Je vais attendre mardi dernier délai pour prendre une décision : soit j’ai suffisamment d’informations pour repousser mon retour (de combien de jours et à quel prix ?) soit je reviens dans un ou deux mois. Si d’ici là le container devait arriver, il serait stocké dans une salle sécurisé qui ne sert pas trop souvent. Je ne vois pas trop qui pourrait assurer ici la répartition des 323 cartons sur 17 différents établissements scolaires qui les attendent pour la rentrée 2016.

Pour plus d’informations : l’association piaf06 règle 7.000€ le transport du container de NICE à BOBO-DIOULASSO, les frais de transit locaux (dont le prix variable est d’environ un million CFA, soit un plus de 1500€ et correspondent au transport du container de la gare à la douane, des frais de douane et du transport du container à Don Bosco à BOBO sont payés par les réceptionnistes !)

Même pas en colère, mais bien découragé par cette inactivité et ce manque d’information (à ce jour personne des trois cités plus haut n’est en mesure de nous préciser où est exactement le container !).

La bonne nouvelle de la journée fut le déjeuner au dispensaire : nous étions plus de vingt personnes à partager l’anniversaire de Saly, la Directrice.

Belle ambiance bien sympathique, chaleureuse et savoureuse !

Tout comme la nature, les choses ici sont disproportionnées!

 

Mercredi 28 septembre 2016.

Mercredi du piaf06 et toujours pas le container réceptionné ici à BOBO-DIOULASSO à ce jour ! J’espère bien demain matin comme prévue pour la quatrième fois.

Du coup, ce matin grande ballade de dix kilomètres avec Pierre, en ville, à pied, pour ramener des ananas et dans un maquis (bistrot local) nous faisons la rencontre d’un jeune couple de Français, dont la sœur travaille au Nord du TOGO pour une ONG dans le domaine de l’agriculture.

Rien de nouveau, sauf que le temps passe assez vite, mais surtout ici que tout le monde attend impatiemment le déchargement du container bien préparé durant toute l’année par la formidable équipe de bénévoles du piaf06 !

Si, j’allais oublier l’épisode des sœurs Ursulines ici : l’an dernier les sœurs Ursulines sont venues chercher leurs dix ordinateurs, bien sur après avoir réglé au Père Carlos leur frais de transit. Seulement trois jours plus tard se présentent les sœurs Ursulines qui viennent chercher leurs ordinateurs !

Il m’a quand même fallu du temps pour distinguer les Ursulines des Ursulines : ce sont deux communautés différentes et comment voulez-vous que je fasse la différence entre des bonnes sœurs Africaines habillées en blanc ?

Je vous  tiens au courant des péripéties de notre dernier container 2016. S’il arrive comme prévu jeudi matin, c’est-à-dire demain, je prendrais bien sur des photos à mettre sur le site. Toute l’organisation est prête, l’emplacement du camion, le trajet des porteurs (au moins une bonne douzaine), le stockage dans une salle sécurisée au premier étage : Gérard je serais en bas du camion pour ventiler les différents cartons et Pierre à l’étage pour réceptionner et ranger les 323 cartons.

Et les jours suivant nous pourrons arroser le déchargement au déjeuner au dispensaire, ensuite il restera à répartir les cartons et surtout les ordinateurs pour les 17 différents destinataires.

Je dois être à la moitié au moins de mon séjour (départ prévu le lundi 10 pour arriver le mardi à NICE en début déparés-midi.

 

Mardi 27 septembre 2016.

Lever vers 7 heure locale.

Pierre me rejoint tôt et nous avons presque finalisé la salle informatique : 15 postes à l’identique après clonage avec XP ! Il faudra attendre le container de cet après-midi pour pouvoir compléter la salle !

Vers midi un bout de piste à pied pour rejoindre Siriki & Yakou qui viennent nous chercher en mobylette. Pas de sieste et je repars de suite pour être bien prêt avant le déchargement du container.

Hélas vers 14 heure 30, le transitaire « Fulbert » me téléphone sur mon portable Burkinabais pour me déclarer pas ta ti et pas ta ta que le container ne devrait arriver à Don Bosco que jeudi matin, ce qui ne l’a pas empêché hier de prendre sa commission !

J’avais bien raison de me méfier hier de cette rapidité un peu soudaine !

Diner triste et je regarde France 24 dont les nouvelles sont aussi tristes.

Nez en moins (néanmoins) je garde le moral : il me faut bien tenir encore les 13 jours qui me restent.

Un des problèmes de l’Afrique est que la parole donnée n’engage pas trop !

Un des problèmes de l’Afrique est le moyen de communiquer, le portable fonctionne assez bien, mais Internet me ramène à l’époque du minitel !

Un des problèmes de l’Afrique est le transport : l’état des routes et des véhicules (revoir plus bas les photos).

Donc demain, jour de repos et ballade en ville et vers la gare de BOBO, je compte bien acheter des ananas frais et muris ici sur place (un autre goût !), tout comme les énormes avocats excellents à souhait.

 

 

Lundi 26 septembre 2016.

Lever à six heures trente, la nuit fraiche m’a permis de bien dormir, même s’il y a encore deux heures de décalage avec la France.

Journée d’attente et d’espoir pour notre dernier container !

Dix heures du matin, en train de travailler à finaliser la salle d’informatique à D.B.B, je reçois un coup de téléphone du transitaire (Fulbert) qui m’annonce le container pour demain mardi ! Je garde tête froide et comme Saint Thomas, je patienterais vint quatre heures pour vérifier. En attendant et   en espérant, j’essaye d’organiser un groupe de transport des 323 cartons de notre dernier container. Deux équipes, une de Don Bosco Bobo, une seconde du Dispensaire pour monter au premier étage la majorité du container !

Après-midi, petite ballade en ville pour acheter des avocats et tomates pour agrémenter notre déjeuner de mardi midi. Au total, j’ai fait quinze kilomètres à pied ce jour (bon pour la ligne, comme le régime alimentaire light).

Au diner, j’apprends que le camion viendrait décharger vers quinze heures !

 

 

"Fanta" cuisinière au maquis de Bintou.

 

 

DIMANCHE 25 septembre 2016.

Lever un peu tôt pour accompagner le Père Emmanuel à la paroisse Dominique Savio : beaucoup de   monde avec une belle chorale, retour vers 1Oheures.

Salle d’informatique à D.B.B pour continuer à réparer petit à petit les ordinateurs. Vers 11heures 30, Pierre arrive sur la mobylette de Siriki.

Whisky en apéro, ensuite les avocats de hier avec la salade de tomates. Pierre donne une leçon d’économie à tous les Pères (ancien prof !).

Copie de disque dur des films que j’ai apporté de NICE = 400 Giga-octets, donc plus de trois heures de copies ! Pierre repart et après une courte sieste, je retourne à l’informatique jusqu’à 19 heures 30.

Demain, lundi 25 normalement j’attends la bonne nouvelle de l’arrivée du container à BOBO-DIOULASSO. Cela ne veut pas dire qu’il sera déchargé à l’école ce jour, mais probablement milieu ou fin de semaine !

Pour des raisons de sécurité, nous avons convenu que tous les 323 cartons seront mis au premier étage du secrétariat ! Ensuite il faudra assurer le vidage des vêtements dans les cartons d’ordinateurs et organiser la répartition des 17 différents partenaires locaux !

Quant à la formation qui devait être organisée par Mathias, je ne sais pas trop quand ni où, ni combien nous serions ?

 

Un des enfants du Dispensaire !

 

Samedi 24 septembre 2016.

Ce samedi matin 24 Septembre2016 : 4 heures en salle d’informatique pour essayer de continuer à mettre en état la salle d’informatique ! J’ai encore l’impression que mon travail n’avance guère. Il faut commencer par nettoyer tous les câbles d’alimentation, de claviers et de souris !

Toutes les prises de courant ne fonctionnent pas, mais malgré tout, j’ai réussi à finaliser UN ordinateur avec tous les logiciels installés au départ de NICE.

La difficulté est que le responsable a voulu installer Windows 7 (Les Pères Blancs ont eu le même problème !) et du coup il a perdu toutes les applications et comme ce genre de machine n’est pas prévu pour ce système : cela ne fonctionne pas ou TRES mal, voir pas du tout ! !

Vers 13h30 Yakou vient me chercher au goudron, je me suis avancé à pieds vu l’heure ! Excellent déjeuner avec une quiche formidable préparée par Saly !

Sieste au Dispensaire sous le ventilateur puis petite promenade au marché pour acheter avocats et tomates afin d’améliorer le dimanche à Don Bosco.

De retour, panne de courant et je dois taper  mon texte dans une semi-obscurité en attendant la nuit pour le mettre sur le site.

Bon dimanche à tous les amis de France qui suivent mes péripéties et ce n’est pas ce qui manque ici ! Déjà une semaine que je suis arrivé à BOBO !

 

Vendredi 23 septembre 2016.

 

A 19 heures, comme le reste de la journée : pas de connexion et du coup je tenterais une mise à jour dans la nuit, un peu comme d’habitude !

Une semaine depuis le départ de NICE et j’ai l’impression de ne pas avoir fait grand-chose, mais quel bouleversement dans  ma vie quotidienne !

Quasiment rien n’est comparable et c’est chaque fois un réel dépaysement, bien que je vienne en Afrique depuis plus de 25 ans !

Ce matin, je me suis occupé à restaurer la salle informatique ici à DBB, il y a du travail pour commencer à balayer le carrelage, puis à démonter tous les ordinateurs pour réorganiser la salle informatique !

Ensuite, nettoyer les tables, les ordinateurs, les écrans, les câbles, tout est passé à l’éponge magique !

Je n’ose pas dire en pensant à Jean-Pierre du piaf06 combien il y avait d’ordinateurs en panne sur les 26 ! ! ! ! La semaine prochaine en attendant l’arrivée des ordinateurs du dernier container, toute la salle sera remise en état et totalement réorganisée : 18 postes  et 4 tables pour partager les 35 élèves par classe ! ( 17 sur ordinateurs et l’autre moitié en préparation ou évaluation)

Durant la matinée, avec le responsable informatique un bel orage avec vent très violent et coupure d’électricité, rien ne nous a arrêtés dans notre élan

, ( du coup Pierre n’a pu venir à cause de l’orage !).

Vers midi, Yakou revient me chercher en mob pour le déjeuner spécial Sally au Dispensaire : cuisses de canard confites (excellent avec pommes de terres frites).

 

La récolte au Dispensaire de spiruline avec Yakou et La Directrice Saly.

 

Jeudi 22 septembre 2016.

Ce matin, le Père Emmanuel me donne des nouvelles de la douane et du transitaire : le premier nous informe que le container devrait arriver lundi 26, tandis que le second nous confirme l’arrivée pour jeudi 22ou vendredi 23 !

Hier matin, pour patienter, avec Pierre nous sommes allés en ville avec l’intention d’acheter des avocats pour essayer d’améliorer notre ordinaire : les 6 gros avocats pour 500 CFA, soit moins d’un euro !

En route, nous rencontrons une grosse brigade d’entretien des fossés, au moins une cinquantaine de personnes : discussion agréable avec une partie du groupe !

Les caniveaux sont quasiment bouchés, malgré un mètre de hauteur, mais au vu des pluies torrentielles on comprend mieux l’engorgement et du coup le débordement chaotique du aux orages parfois très violents.

En attendant, je vais sur place, le matin m’occuper de la salle informatique de Don Bosco : plus de 25 ordis, dont certains désossés et à mon avis la moitié sont inutilisables ! Nettoyage de la salle, test des anciens ordinateurs et préparer la place de nouveaux du dernier container 2016.

 

Des nouvelles du container : à cause de l'effrondrement d'un pont suite au passage d'un train de marchanndises, le container n'est pas encore parti d'ABIDJAN !

il devrait néanmoins arriver lundi prochain ?

ensuite quelques jours de douane !

pendant ce temps, mon séjour raccourci !!

 

 

 

 

 

 

Le ramassage des détritus en ville

 

Mercredi 21 septembre 2016.

Et toujours pas de nouvelles du container !

Journée du piaf06, mais menu ordinaire vu que le container est absent !

Je vais probablement aller effectuer un tour avec Pierre au marché et si je peux je ramène des photos !

La température est correcte et la nuit pas besoin de ventilateur !

Je suis un peu au régime, heureusement qu’il y a les bières !

J’attends avec impatience l’ouverture du container pour récupérer les cubitainers de rosé !

A part çà TOUT va bien, mais le travail n’avance guère !

Au Dispensaire, sous la férule de Yakou un nouveau bassin bientôt utilisable !

Hélas, le fameux moteur d’agitation est en panne et remplacé par une pompe !

 

Mardi 20 septembre 2016.

Nuit bruyante avec un orage TRES violent et beaucoup de vent !

Mr OUATTARA demande encore un papier officiel de récépissé IFU !

J’ai commencé à prendre des photos et ce matin, mon petit appareil FUJI, bien performant ne veut plus s’allumer !

Dans la journée, il est quasiment impossible de mettre le site à jour, tant la connexion est lente, je me retrouve un peu au temps du minitel !

 

Lundi 19 septembre 2016.

Texte Pour les photos, il faudra patienter encore un peu !

Des nouvelles du dernier container 2016, le Père Emmanuel THERA doit encore valider avec le tampon de Don Bosco les derniers papiers ! Le container devrait arriver début de semaine, à moins qu’il ne soit déjà à la  douane ici à BOBO ?

De toute façon, je vous tiens au courant des péripéties du séjour, en fonction du réseau ! Attention en cas d’orage, le courant peut-être coupé plusieurs heures et bien sur plus d’internet !!

 

Dimanche 18 septembre 2016.

Bonne nuit sans moustique, heureusement car je n’ai pas de moustiquaire !

Ce matin, déjà deux coupures d’internet dans ma tentative de mettre à jour le site et j’en profite pour saluer ma famille et mes amis de France ! ! !

Du coup, je tape toujours mon texte sur Word et effectue ensuite un copier coller sur le site de l’association.

Découverte insolite : les hommes n’ont pas de rétroviseurs sur leur mobylette, même neuves, ils les enlèvent pour les différencier des femmes !

Alors si un homme roule en 2 roues avec des rétroviseurs, c’est la mob de sa femme et inversement, si une femme roule sans rétroviseurs, c’est qu’elle a empruntée le deux roues de son mari ! !

Samedi 17 septembre 2016.

Finalement pas de place dans le bus de 23 heures hier soir, départ avec la compagnie TCV à 10 heures  puis  trajet de 6 heures de bus climatisé sur une bonne route de OUAGA à BOBO.

Arrivée à 16 heures et direct taxi pour le Dispensaire Trottoir : 2.000CFA, pour environ 5-6 Kms avec 3 passagers et 4 grosses Valises ! (=3€)

Martin en mobylette emmène mes 2 grosses valises de 23 Kgs sur sa mobylette à Don Bosco de BOBO.

Diner avec la Communauté et ensuite ouverture des valises, rangement puis sommeil bien mérité ! Je m’endors sans tarder !

 

Vendredi 16 septembre 2016.

Bonjour de OUAGA

Après le lever le jour de mon anniversaire à 3h30 du matin, Taxi pour l’aéroport de NICE2 (aérogare quasiment déserte et il faut passer par une borne électronique pour imprimer la carte d’embarquement et les étiquettes valises code-barres.)

Ensuite il me reste à trouver le tapis d’embarquement de  mes deux valises de 23 kilogrammes !

Puis arrivé à ORLY W, je retrouve vers 8 h mon beau-frère qui est venu gentiment me chercher !

Ensuite quelques heures en famille avec une de mes sœurs (Elisabeth et les 2 petits enfants, jumeaux) et départ pour ROISSY !

Dés l’arrivée, une partie de l’aéroport est bloquée : une valise égarée et du coup impossible de rejoindre la zone d’embarquement !

Je passe avec mes deux grosses valises par le sous-sol pour refaire surface un peu plus loin. Une heure plus tard je retrouve avec difficulté Pierre HERAS qui fera le voyage sur le siège voisin de l’Airbus !
Le vol se passe bien avec une voisine Africaine qui a un bébé d’un mois qui a beaucoup dormi ! Un peu avant de descendre l’hôtesse me donne un certificat d’anniversaire pour le jour de mes 70ans, mais elle le fait au nom de mon voisin, Pierre car nous avions échangé nos places : 31G & 31F.

Arrivée magnifique : sur  le Tarmac en gilet de sécurité aéroport on est accueilli avec une pancarte PHILIBERT  et accompagné par Luti, qui nous aide pour passer les contrôles et la sécurité !

Evidemment, le choc thermique est important et il faut rapidement trouver un maquis ( bistrot) pour se désaltérer avec une bonne bière de 66 centilitres, (j’allais oublié Martin du Dispensaire Trottoir de BOBO) aussi je ne fais pas long feu et me couche à 1 heure du main local, soit 23 heures ici au BURKINA-FASO.

 

Gérard sera au BURKINA-FASO du 16 Septembre au 15 Octobre 2016 !

Le voyage se fera en compagnie de Pierre HERAS !

la nuit et le matin à don Bosco à BOBODIOULASSO



Ajouté le 14/09/2016 par gérard - 4 réactions récits de Gérard

Les réactions

Avatar karine Delfour

Bon tu es arrivé! et je suis sure que tu as retrouvé le chemin de la Flag!! .... c'est l'essentiel!:) je t'embrasse fort! 

Le 22-09-2016 à 15:29:10

Avatar Karine delfour

Que de beaux souvenirs !!!!!!merci cher ami President!!!!C est grace a toi:)
Deja rentre!!comme le temps passe vite'!!!a bientot pour un apero recit de voyage!:)bisoussssssss

Le 24-10-2016 à 23:15:38

Avatar Karine delfour

Heureuse de savoir notre Président de retour et mission container réussie! :)
Je souhaite un heureux et joyeux Noel à toute la tribu du PIAF!! et j'attends avec joie le prochain rendez vous déjeuner de cette belle, chaleureuse et joyeuse équipe!!!
mille bisous à tous! et un de plus pour Gérard, pourquoi? parce que c'et comme ça!!!:):)

Le 20-12-2016 à 06:32:49

Avatar Martin

Bonjour à tous la famille piaf bien de choses à vous prési je veux une bouteille de flag bien frais Martin dt bonne journée 

Le 10-04-2017 à 11:17:29

Réagir


CAPTCHA