Association piaf06 : Partenariat Informatique Afrique France Collecte et reconfigure les ordinateurs pourvus de prises USB. Cherche des moyens de transports [container] à destination, plus spécialement de l’Afrique : BURKINA FASO – CAMEROUN –HAÏTI- MAURITANIE – MALI –SENEGAL - TOGO. [ pays francophones] Organise la formation sur le lieu de destination dans les établissements scolaires pour les enseignants, le personnel et les élèves. S’engage à un suivi de projet sur trois ans de coopération avec le partenaire choisi. Site Mars 2012 du piaf06 !

à ce jour, vous avez été 19.407 visiteurs sur le site!

 

Merci aux amis du piaf06!

Et maintenant quelques photos ajoutées au récit !

 

OCTOBRE 2017 BOBODIOULASSO

 

 

BURKINA 2017.

 

Récit de Gérard pour le séjour :

 

Dimanche 24 Septembre : départ de ROISSY où je retrouve Sally, la Directrice du Dispensaire Trottoir, ainsi que Pierre HERAS. Nous avons accordé nos calendriers pour voyager ensemble jusqu’à OUAGODOUGOU.

J’allais oublier les retrouvailles à l’aéroport avec Luti, une des trois filles de Sally, ainsi que Fatima : une ancienne coordonatrice du Dispensaire !

Rien de spécial pour ce vol d’Air France de cinq heures trente.

Pas de problème de douane à l’arrivée où nous sommes attendus cordialement, et nous retrouvons Mout, la dernière fille de Sally ainsi que Bally, l’ainée des trois sœurs !

 

Lundi, après une nuit aux « Lauriers » bus TCV pour rejoindre BOBO-DIOULASSO : SIX heures de bus avec beaucoup de dos d’âne et très peu d’amortisseurs !

La charrette n'empêche de téléphoner en conduisant, pas de risque de PV.

 

Mardi après une première nuit assez calme au D.T., je rejoins Don Bosco à OUZINVILLE (banlieue de BOBO qui compte plus de 500.000 habitants !

Mercredi 27 Septembre, les repères sont pris et le calendrier va se préciser dans la journée !

Au programme : cours d’informatique avec Word, Excel et organisation des dossiers et des fichiers, ainsi que  les sauvegardes indispensables ! Visite du Dispensaire, des salles informatiques de Don Bosco et de TOUNOUMA.

Je  dispose cette année d’une mobylette, bien pratique mais il m’a fallu un petit moment pour m’adapter à sa technique de fonctionnement : pas d’embrayage mais quatre vitesses tout de même et puis il faut savoir slalomer délicatement parmi la circulation en ville ! Je gagne trois quarts d’heure par rapport à l’an dernier en bicyclette et surtout je n’arrive pas en nage !

Les nuits sont fraiches par rapport à la journée ou au soleil, on dépasse allégrement les 40°.

Rosalie à la distribution des repas d'enfants au Dispensaire de BOBO.

Jeudi 28 Septembre : Coucher tôt ce matin et réveil à 5h30 par la délicate musique du Muezzin !

J’ai classé les 1.444 vidéos capturées avec le programme CapTV, c’est génial pour enregistrer les émissions de télévision sur presque toutes les chaines !

Toutes les émissions sont classées par thèmes : pédagogiques, technologie, pays du monde par continent, religieux ……

J’aurais pas mal de retard d’enregistrements à rattraper à mon retour.

Par contre, il me faut plus de quatorze heures pour copier sur un autre disque dur externe ! Deux jours avant de partir pour le BURKINA-FASO mon disque dur de NICE m’a lâché, heureusement, j’avais copié une partie de mes fichiers en sécurité sur un second disque dur externe.

 

Martin est venu prendre un café dans ma chambre bureau à Don Bosco pendant que je tape mon texte en attendant que je puisse accéder à Internet qui n’est toujours pas actif ici à Don Bosco.

Nous avons passés plus de deux heures dans la salle informatique de l’école et j’en suis revenu avec un beau virus informatique qui a formaté ma clé USB : il faudrait interdire les clés USB qui ici sont toutes gravement infectés par les multiples visites dans les cybers !

Sur tous les ordinateurs les fonds d’écran du piaf06 sont partis et  plusieurs postes n’ont plus leurs souris ! Finalement vers 10h45, il y avait cinq ordinateurs en état de fonctionner et lorsqu’en mobylette je suis arrivé au Dispensaire, ma clé USB du piaf06 était devenue inutilisable !

Même avec WhatsApp je n’arrive pas à établir une liaison !

Donc pas de connexion pour le moment ni au D.T ni à DBB

 

Attention à l'envergure horizontale ou verticale !

 

Vendredi 29 Septembre :

Je ma suis gentiment attrapé avec la secrétaire à Don Bosco qui  a refusé que je lui rende les clefs de la salle informatique et j’ai du cherché David le responsable informatique au foyer de l’école !

Dans la salle informatique, tous les ordinateurs sont infectés par les virus apportés par clés USB qui sont passées par tous les cybers de la ville et capable de vous formater une clé USB dés son branchement ! ! !

Sur les 18 ordinateurs laissés l’an dernier en état de fonctionner, je n’en trouve que 7 en état de fonctionner encore faut-il que j’arrive à effacer les fichiers de l’an dernier ainsi qu’à installer Clam Win : un logiciel antivirus sur clé USB .

Et la rentrée approche et je n’ai toujours pas vu dans la salle le responsable informatique !!

 

Samedi 30 Septembre 2017 :l

 

Cela vous donne une idée DE LA CIRCULATION EN VILLE !

 

 

Ce matin j’ai réussi à dépanner deux nouveaux ordinateurs, mais je n’arrive pas à mettre à jour la base de virus de Clam Win faute de pouvoir me connecter à un réseau ici à Don Bosco ou au Dispensaire !

C’est samedi et le bureau du DT est fermé !

Le trajet est sympathique et je m’habitue très bien à ma mobylette avec ses quatre vitesses, simplement au départ des feux rouges il faut être très prudent vu le nombre de deux roues qui s’agglutinent !

Vers 9h30 après une visite de Martin à la salle informatique, je suis accompagné en mobylette jusqu’au Dispensaire trottoir, ensuite avec Pierre HERAS trois bonnes heures de ballade en ville. A pied, impossible de trouver un clavier avec prise USB ou un adaptateur qui permette de brancher un clavier PS2 sur une prise USB !

Toutes les boutiques informatiques ont tout ce qu’il faut sauf ce que je cherche ! !

J’ai même trouvé un magasin informatique qui n’avait pas de clavier ou une autre qui me propose le fameux adaptateur à 15.000 FCFA soit plus de 20 €.

Au retour à pied, j’ai acheté un Tupperware à 2.000 CFA soit 3€ pour essayer de ramener des avocats à ma sœur Elisabeth de PARIS, et sur le chemin du retour j’ai trouvé 3 avocats qui rentrent juste dans la boite, pour éviter qu’ils soient écrasés durant le transport jusqu’à PARIS.

C’est vrai qu’ici les avocats plus gros et bien moins chers sont excellents : ils sont cueillis à maturité et ne ressemblent pas aux boules de pétanques que l’ont trouvent en France ! (environ suivant les maraichers de 100 FCA à 200FCA = 30 à 60 centimes €)

Dimanche 1er Octobre 2017   :

 
Et toujours le ramassage des ordures de la ville en bouricot!
 

 

Ce matin, après le réveil du Muezzin à quatre trente, douche à l’eau froide, puis messe à Don Bosco à sept heures : un peu plus de 300 personnes avec toujours  d’aussi beaux chants.

Retour à ma chambre ou si vous préférez mon bureau et toujours pas de connexion internet ni à DBB ni au DT. Je vais chercher Pierre vers 11 heure pour le repas de midi à Don Bosco. Arrivé au Dispensaire, je trouve Pierre en train de lire sur son lit : il a mal au ventre et très mal dormi à cause du bruit très important du maquis de l’autre coté du boulevard !

Je  reviens donc seul à DBB où je finis mon journal de bord, ensuite déjeuner, puis sieste et encore beaucoup de travail dans la salle informatique. Pour  le moment seuls 6 ordinateurs fonctionnent et pour les douze autres, soit il n’y a pas de clavier, pas de souris et même parfois ni disque dur, ni RAM.

Impossible de trouver des claviers avec prises USB, hors les ordinateurs de l’an dernier, donc plus récents, n’ont pas de prises PS2.

Toujours aucune connexions : pas téléphone, pas de courriels et impossibles de mettre à jour le site. J’espère qu’avant mon retour pour PARIS j’arriverais à me connecter ?

 

 
Prosper, toujours souriant, responsable de la pharmacie du DT.

 

 

Lundi 2  Octobre 2017   :

Ce matin, toujours pas  de connexion !

Ce matin à la recherche d’un Tupperware pour  ramener des avocats pour ma sœur Elisabeth !

Recherche d’un cyber  plus rapide pour mettre  à jour la base de virus sur clé USB. Impossible au DT, même au bout d’une heure alors qu’il me faut moins d’une minute à NICE ! Résultat décevant et je vais repasser ce matin au cyber pour vérifier s’il a pu effectuer le téléchargement cette nuit !

J’emmène vitamine C pour Pierre qui est malade !

Et toujours pas de clavier USB ni  souris !

Et toujours Saly, la Directrice du Dispensaire, tout sourire !

 

Mardi 3 Octobre 2017   :

Ce matin, je vais essayer de cloner un disque dur dans la salle info, puis rangement, je ne veux et ne dois pas faire tout le travail de David qui est bien payé pour cela ! Ou alors  je demande un pourcentage sur son salaire d’Août puisque j’ai fait son boulot !

Vers dix  heures trente un gros orage et une coupure d’électricité nous obligent Martin  et moi à aller se réfugier dans ma chambre-bureau pour visionner sur mon Portable des vidéos des émissions E=M6. Des émissions très bien documentées.

Demain dernier travail à la salle informatique de DBB pour ranger la salle, nettoyer les souris, au total ce seront treize ordinateurs qui seront en état de fonctionner, les six ou sept restants n’ont ni clavier ou souris USB, ni RAM et pas de disque dur.

Petit patinage artistique en mobylette pour rejoindre vers midi le Dispensaire, halte en route pour refaire le plein d’essence avec 1000 FCA, environ 1,5 €.

Le docteur Yaro nous fait la surprise de son visite et déjeune avec nous. Petite sieste puis avec mon ordinateur portable (sans connexion) je mets à jour mon journal de bord. Entre temps je suis allé faire un tour au cyber et il n’y avait personne.

Peu de risque de PV vu la plaque minéralogique !

 

Mercredi 4  Octobre 2017   :

Ce midi repas du piaf06 ou de ce qu’il en reste, vu la volonté de certains responsables nationaux ou niçois !

Heureusement cette année encore, l’association piaf06 a réussi à verser 5.000 € pour les parrainages du Dispensaire  de BOBO.

Saly nous a préparé une boite de confit de canard pour le déjeuner : un régal !

 

 

Jeudi 5  Octobre 2017   :

Ce matin départ vers 10h pour aller voir si au cyber, le responsable a pu mettre à jour le logiciel antivirus CamlWin à jour? Evidemment, il n’y a personne !

 

Une classe du Dispensaire avec Agathe comme enseignante.

 

Vendredi 6 Octobre 2017   :

Ce matin, au Dispensaire, l’ordinateur de la nouvelle bibliothèque est en panne et irréparable. Avec Pierre rangement en vertical des livres et je fabrique à la petite menuiserie des équerres afin de tenir les livres droits.

En mobylette, sur le parcours DBB/DT il faut être très prudent surtout au démarrage des feux : plus de cinquante engins cherchent à reproduire le départ des 24 heures du Mans !

 
 
Et toujours le dos plié pour effectuer le balayage quotidien !
 

 

Samedi 7 Octobre 2017   :

Ce matin, départ vers onze heures, pour rejoindre le Dispensaire en mobylette : trois parcours bien différents :

1° une piste, bien glissante lorsqu’il a plu et pleines de trous et de bosses !

2° une route sommairement goudronnée avec pas mal de gendarmes couchés, ici c’est une vrai épidémie de dos d’âne, résultat, on est obligé de ralentir et on accélère encore plus entre les tronçons !

3° un boulevard à double sens avec ses deux voies, certains feux rouges sont en panne et il faut faire très attention aux agents de la circulation, sur le bord de la route et qu’on ne voit pas toujours !

Bien évidemment, il n’y a pas d’éclairage, sauf sur le boulevard : c’est pourquoi, le soir je ne prends pas le risque de rentrer après 15h30, la nuit arrive très vite vers 18h, été comme hiver, vu la proximité avec l’équateur !

Dimanche 8  Octobre 2017   :

 
 

Sans, cent commentaires ! ! !

 

Ce matin messe à Don Bosco et cette après-midi, j’irais dormir au DT afin de prendre le bus de 10 heures avec la compagnie TCV pour OUAGADOUGOU.

Au petit déjeuner, j’ai ajouté le miel, un pot de confiture d’orange et des cornflakes.

Pierre est invité à Don Bosco  pour le déjeuner. Repas délicat pour bavarder suivi d’une sieste dans ma chambre avec deux lits séparés !

Le Père Directeur Germain nous emmène en voiture au DT à quatorze heures.

Le Père supérieur hérite de ma tablette Asus  et je lui laisse essayer de deviner la mise en marche et l’arrêt de l’ordinateur.

Le coadjuteur Mathieu bénéficie de petits cadeaux personnels.

Arrivé au D.T, nous faisons une partie de pétanque à trois avec Siriki, suivi d’une bonne « flag ».

Nuit toujours un peu bruyante au DT et toujours le Muezzin qui vous réveille à quatre heure du matin !

 

Lundi 9  Octobre 2017   :

La grosse valise qui contient la plus petite pèse exactement 23 KGS et pour ramener les noix de cajou et les avocats en Tupperware, j’ai laissé une bouteille de pastis et une de Whisky.

Bus de la compagnie TCV à dix heures pour six heures de trajet afin de rejoindre la capitale OUAGA et le soir vol Air France pour PARIS. Attention, le départ du bus est  très ponctuel et les places sont numérotées. Un petit arrêt pipi à BOROMO, et plus loin un contrôle de police où tout le monde doit descendre du bus.

Je viens d’arriver à OUAGA et pour mille francs CFA (un euro cinquante), le taxi m’ a emmené au maquis devant l’aéroport : je n’ai plus que 6 heures à attendre !

J’en profite pour mettre à jour le texte de la fin de mon séjour. L’enregistrement se fait au moins deux heures avant, ensuite, je patienterais en salle d’attente au frais.

Le trajet en bus a duré six heures comme prévu et le départ de BOBO à la minute prés. Ma voisine a vomi durant les deux dernières heures, et de plus je suis saoulé par la musique ou les vidéos très moralisatrices. A mon âge, le trajet est un peu long, malgré l’arrêt pipi à BOROMO.

Dans l’ensemble, le séjour s’est bien passé, malgré le manque d’activité, ce doit être la première fois (même si c’est la première fois que je viens sans container, je devais aussi me changer les idées après tous ces délicats et douloureux enterrements récents.

Le Dispensaire fonctionne bien, grâce à Saly le centre a très bien évolué et depuis vingt ans que je viens au BURKINA, le pays a beaucoup changé, hélas pas toujours en bien : il est très facile de le vérifier en ville, particulièrement à BOBO la progression de l’islam,  cause de la multiplication des femmes entièrement voilées.

Il Y a une dizaine d’année, c’était plutôt l’exception, mais le nombre devient plus important !

De moins en moins de vélos, ce sont surtout les jeunes qui l’utilisent, les adultes en mobylettes. Facile de reconnaître une mob de garçons ou de filles, ces dernières ont presque toutes des rétroviseurs, les hommes jamais !

Au maquis devant l’aéroport, un cireur de chaussures me propose gentiment de nettoyer mes baskets biens rouges de terre et pour 2OO FCFA, j’accepte et je lui ajoute 150 CFA en pourboire, son Prénom est Abel.

Le temps passe, c’est vrai qu’en Afrique donc aussi au BURKINA, le temps n’a pas ma même valeur et il est sérieusement conseillé à un Européen d’abandonner sa montre !

Il me reste encore cinq heures avant le décollage !

Le temps passe, ici parfois même TRES lentement !

Et comme toujours, pour chaque voyage, j’aime bien partir et je suis aussi content de revenir à la maison.

Quinze jours sans internet et je prévois un  gros problème à l’arrivée en France avec plusieurs centaines de courriels, dont la plupart bien sur sont inutiles ou indésirables !

 

Mardi 10  Octobre 2017   : arrivée à PARIS prévue vers  6h30 !

Ce matin, en rentrant chez ma sœur, une bonne douche bien chaude, puis l’après-midi, ballade à PARIS pour faire mes emplettes chez Pearl, puis je dois me racheter un pantalon, car je suis revenu ultra light en vêtements.

 

Fin du récit de Gérard pour le séjour 2017 à BOBO-DIOULASSO.
 

 

 

 

 

Je serais donc à BOBODIOULASSO du 20 Septembre au 10 Octobre !

 

Entouré par un cercle bleu, Jean Pierre BARBARA décédé le jeudi 7 Septembre 2017

un bénévole aussi discret que compétent !

Toutes nos condoléances à sa famille pour ce brusque départ !

Et un GROS merci du Président pous ses services rendus à l'association !

 

 OCTOBRE 2017

 

à ce jour, vous avez été 19.384 visiteurs sur le site!

 

Merci aux amis du piaf06!

Chutte libre des parrainages rentrée scolaire 2017 :

Pour le moment : 300€ sur les 3.500€ versés en 2016 au Dispensaire Trottoir de BOBO.

Idée nouvelle pour palier la baisse de parrainages et renflouer la Caisse !

https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-piaf-06

 

Bonjour de NICE

Si c'est  votre première visite ?

allez voir les généralités de l'association

en cliquant en haut à gauche : c'est quoi le piaf06

 

à propos pour les visiteurs du site :

pensez à parraine un enfant

du Dispensaire Trottoir de BOBO-DIOULASSO

Voir la rubrique : Parrainage dans le menu de GAUCHE !

Envoyer votre chèque de parrainage au piaf06

29 Av Denis Séméria 06300 NICE

et bien sur Vous recevrez un reçu fiscal ! ! !

 

Pierre CHOLEY qui va quitter NICE, ou plus exactement VILLEFRANCHE !

Salva, de retour d'une trés belle & longue marche de plus de 789 Kilomètres !

 

La soeur DENA de GAOUA au BURKINA-FASO a bien reçu

ses ordinateurs de notre dernier container de 2016 :

preuve en photo = Merci de ce témoignage ! !

 

 

 

 Début Septembre 2017

 

à ce jour, vous avez été 19.208 visiteurs sur le site!

 

Merci aux amis du piaf06!

 

 

 

 

 

Aux anciens bénévoles de l'association :

Vendredi  13 ( j'ai joué et perdu au loto !)

à La Rascasse

au menu : Daube de sanglier !

à ce jour, nous étions 12 ! !

Nous sommes bien 11 sur la photo prise par Emmanuel, Le chef cuistot (son ombre!)

Il manque Salva,

Christiane encore à OUAGADOUGOU ! !

et Lou qui était malade ! 

 



Ajouté le 15/01/2017 par Gérard - 1 réaction - 2017
N'hésitez pas à descendre, car je rajoute des photos nouvelles sur les jours précédents ! Fin du récit du deuxième séjour de Gérard au BURKINA-FASO. Mardi 29 Novembre 2016 Arrivée à 8h15 à ROISSY 2E après une escale de deux heures à ABIDJAN. Pierre est venu me chercher à l'aéroport avec une surprise : Nous sommes tombés en panne d'essence sur l'autorout...


Lire la suite →



Ajouté le 14/09/2016 par gérard - 4 réactions - récits de Gérard